Voir les contributions

Vos nom et prénom

Gaëtan LACASSAIGNE

Coudekerque-Branche

06/07/2018

Face à l’accroissement de leurs populations et à l’augmentation des risques écologiques due entre autres à la pollution de l'air, les villes du futur devront optimiser la gestion de l'eau, de l'énergie, des transports et la gestion des déchets. Elles devront aussi développer la biodiversité et pour chaque décision réfléchir au respect de la planète. Le futur des villes doit aussi prendre en compte la transformation, la rénovation, parfois la démolition de certains bâtiments pour qu'ils soient moins vorace en énergie et permettent d'améliorer la qualité de vie des habitants. Il doit en être de même pour l'immobilier industriel et commercial.
Il faut arrêter l'étalement pour protéger les terres agricoles et les espaces verts. L'avenir c'est la ville intense respectant la biodiversité
Il est donc nécessaire de faire un recensement par ville, par quartier et par rue des bâtiments à rénover ou vétuste à démolir qu'ils soient occupés ou non et redessiner les rues et les quartiers pour arriver finalement à des quartiers et des villes telles que définies plus haut.
Ce sont les reconstructions suite aux destructions de la dernière guerre puis le développement industriel qui ont dessiné notre agglomération il ne faut attendre ni les unes ni l'autre pour repenser nos villes et les mettre en place les conditions d'une qualité de vie améliorée. C'est ce qui se passe à Grande Synthe où les grands immeubles hérités de l'industrialisation sont rasés et remplacés par des quartiers plus agréable.
Cela doit se faire dans la concertation avec les habitants en excluant les promoteurs dont le seul but est la recherche de bénéfice.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Claire Joanny

Dunkerque

17/06/2018

La présentation du PLUiHD cite à plusieurs occasions l'objectif de renforcer l'attractivité du territoire.
Un environnement plus sain me semble une condition sine qua non pour cela.
La pollution aux particules fines est dramatique sur notre territoire avec deux causes principales : la pollution industrielle et la la circulation automobile.
Les choix du PLUiHD pour inverser les tendances actuelles dans ces secteurs sont essentiels pour cela.
Ce ne sont pas les types d'entreprises des dernières créations industrielles soutenues par la CUD qui vont dans le bon sens.
Pour la mobilité les choix doivent être clarifiés: la voiture a encore de telles facilités dans les voiries et stationnements réalisés ou en cours pour DK-mobilités que le report vers des modes moins polluants ne parait pas gagné (cf. l'expérience de villes comme Strasbourg)
Le chauffage intervient aussi et la politique de rénovation thermique des logements doit être une priorité.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Rambour Grégory

Leffrinckoucke

09/06/2018

Dans le domaine du foncier et de l'urbanisme, il faut faire une politique de densification du territoire, et limiter l'étalement urbain.
Pour la mobilité, il faut développer les transports collectifs, renforcer, comme c'est prévu dans le projet de DK'Plus Mobilité, et de faire une politique cyclable très volontariste, en développant cette mobilité, prévoir la possibilité du tramway et de son développement, sur le réseau ferroviaire vers Bergues, Belgique et Gravelines, le réseau de tramway pourra être l'armature du réseau, et mener une politique forte de densification des emplois tertiaires, des logements, et des équipements publics.
En terme de cadre de vie, il faut développer et agrandir les parcs d'agglomérations, faire de la plage un lieu de promenade sans voiture, et l'interdire cette dernière. Amenager les bords des bassins, des canaux, en lieu de promenade et de détente quelque soit la ville.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Xavier

Dunkerque

04/06/2018

Le cadre de vie dans l'agglomération serait meilleur avec une diminution drastique du nombre de panneaux d'affichage 4mX3m que l'on trouve à tant d'endroits.
Il conviendrait donc de créer un comité citoyen de recensement de tous ces panneaux, chargé ensuite d'examiner la légalité en lien avec la réglementation nationale actuelle.
Il faudrait au mieux respecter la réglementation, voire même aller beaucoup plus loin en faisant du dunkerquois une "agglomération modèle" en matière de grandes publicités.
Par ailleurs, serait-il possible de créer une taxe locale pour les panneaux conservés, dont les fonds seraient destinés à soutenir le petit commerce local en difficulté ?

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Xavier

Dunkerque

04/06/2018

Il serait pertinent d'un point de vue écologique ET économique d'installer des panneaux photovoltaïques sur toutes les toitures (orientées sud ou sud-ouest) des bâtiments communautaires ou des municipalités. L'électricité produite pourrait être auto-consommée et/ou revendue au distributeur coopératif ENERCOOP. Associer les citoyens au choix des bâtiments concernés, et à l'utilisation de l'énergie produite, serait un bon moyen de développer concrètement et positivement la démocratie dite participative. D'ailleurs, les citoyens pourraient être associés en leur proposant de contribuer par des apports financiers, avec participation ensuite au suivi des installations (technique et économique).

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Lindimer.philippe

St pol sur mer

15/05/2018

Je pense qu il faudrait plus de logements adaptés pour les personnes avec handicap et pour les personnes agees

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Marcotte Pierre

Bray-Dunes

25/04/2018

Voie littorale : Une digue bétonnée part de la descente du club de voile de La Panne, en direction du Perroquet. A 1km de la descente , elle se perd dans les sables de la dune. Cette digue se prolongeait, semble-t-il jusqu’au Perroquet. Réhabiliter cet ouvrage et le prolonger jusqu’au la digue Est de Bray-dunes pour donner un accès piéton et cycliste interfrontalier. Il faut s’interroger sur la mise en place de ce type de cheminement vers Zuydcoote et Leffrinckoucke.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Pour le Groupement des Amis de Bray-Dunes: Janssen Yves et Marcotte Pierre

Bray-Dunes

25/04/2018

La modification du Plan Local d’Urbanisme pour limiter la hauteur des constructions en dehors du front de mer.
Immeubles et maisons urbaines inhabitées ou ( et ) vétustes.
Revitaliser les quartiers ville et plage, en ayant pour cible la croissance du nombre d’habitants par la remise en état ou la reconstruction d’un habitat adapté, respectant les normes de confort actuelles , souhaitées par les résidents, ou imposées par les règlements administratifs. Avec bien sûr, le respect des ambitions d’urbanisme de Bray-dunes ( hauteur, visuel, par exemple variété des façades ) .
Faire un inventaire des immeubles inhabités ou vétustes. Certains sont municipaux. Une réorganisation des activités associatives pourrait permettre , par l’optimisation d’autres structures, de libérer ces bâtiments et donc à la collectivité de montrer l’exemple. Se rapprocher de propriétaires privés, pour étudier les modalités d’une modernisation de leur patrimoine.

Il est souhaitable que le quota de logements sociaux soit établi sur un plan communautaire et non communal. En effet, la majorité des emplois, pour lesquels une formation est dispensée à Dunkerque, se trouve dans le Secteur Ouest de Dunkerque plus industrialisé. Le Secteur Est de Dunkerque devrait avoir vocation à attirer des entreprises dans le tertiaire ou le tourisme.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Pour le Groupement des Amis de Bray-Dunes : Janssen Yves et marcotte Pierre

Bray-Dunes

25/04/2018

Canal de Furnes : Le site industriel de Leffrinckoucke est aujourd’hui, l’objet de beaucoup d’incertitudes. La dépollution de ce site devra être exigée , auprès des responsables industriels, avant qu’une échappatoire ne soit saisie pour laisser cette charge à la collectivité. Implanter une gare fluviale sur le canal désaffecté de l’Usine des Dunes, permettrait un débouché pour le tourisme fluvial au niveau de Leffrinckoucke vers le Fort de Dunes, la Ferme Nord, les plages et bien sur la voie verte cyclable.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

pour le Groupement des Amis de Bray-Dunes: Janssen Yves et Marcotte Pierre

Bray-Dunes

25/04/2018

Utiliser l’emprise SNCF de la voie ferrée Dunkerque-Adinkerke pour relier par tramway ou voie ferrée actuelle, les deux villes en desservant les agglomérations situées sur le trajet, comme cela a été réalisé le long de la côte belge. A savoir : Malo, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-dunes. La ligne de tram belge ( fréquence 15 à 20 minutes selon les saisons ) aurait transporté 10 M de passagers en 2000. En 2016, 2 Millions de passagers transportés en juillet. Le plan souhaité de développement des transports collectifs belge ( Wensnet ) évoque la réactivation du tracé Dunkerque-Adinkerke : voir lien internet « delijn.be/mobiliteitsvisie2020 » paragraphe tram-express. En dehors du tourisme, ceci permettrait une liaison avec le réseau ferré belge vers Bruxelles et Ostende ( aéroports ) . A l’inverse, il y a l’accès au réseau français vers Dunkerque , Lille et Paris ( TGV ).
Piste cyclable : Créer une piste cyclable en circulation séparée reliant le pont de Ghyvelde , le carrefour de la Poste, puis le secteur plage ( Office de tourisme). Un cheminement , qui pourrait être , le long de la voie ferrée, Avenue Ch.Wallyn, rue de l’Ancienne Gare. Cette piste cyclable et piétonne est de la plus haute importance pour la sécurité des piétons et cyclistes

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

pour le groupement des amis de Bray-Dunes : Janssen Yves et Marcotte Pierre

BRAY DUNES

25/04/2018

Une approche peu agressive, en terme d’espace, mais répartie dans les différentes communes de la CUD , pour réduire les déplacements dus au travail.

Si l’on compare les zones des échangeurs autoroutiers de Ghyvelde-Bray-dunes et ceux de La Panne- Furnes, on voit le potentiel de développement , qui est à notre porte. A Leffrinckoucke, le site de Ascométal ( dépollution !!! ) devra faire l’objet d’une étude de reconversion : zone artisanale ou PME .
Le centre hospitalier de Zuydcoote et la Ferme Nord constituent un pôle majeur de possibilité de développement économique. Imaginer un partenariat public-privé pour une activité de thalassothérapie, qui pourrait profiter du captage d’eau de mer de l’Hôpital Maritime et du rejet de cette même eau après usage en bassins. Le développement du tourisme hôtelier est à envisager dans un environnement préservé.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

SCHERRENS Marcel

DUNKERQUE

23/04/2018

Les arbres en ville. C'est beau, c'est frais, c'est hyper sympa effet de verdure garantie. Mais, bien entendu un mais, pourquoi sont-ils de hautes futaies, pourquoi lors de l'élagage ils ne sont pas étêtés, ils donnent de l'ombre jusqu'au 6ème étage dans une région où l'on a besoin de soleil, pourquoi ne sont-ils pas de plus petite taille type pommiers, cerisiers où autres. Les énormes peupliers le long des canaux ont régulièrement de grosses branches qui tombent, les grands sapins qui l'hivers tombent également après de forts coups de vent et qui à partir du printemps nous offre leur résine indécrottable sur les peintures des véhicules. De plus, un arbre ne doit pas être planté près d'une habitation à moins de une fois et demi sa hauteur à l'age adulte car il génère un cone de rabattement pouvant déstabiliser les fondations (un peuplier adulte boit 500 lites d'eau journalier) ce qui fait pencher les habitations vers lui (fissures).
Merci de m'avoir lu. Amicalement.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

SCHERRENS Marcel

DUNKERQUE

23/04/2018

Mon avis est également un questionnement : Les poubelles enterrées (un réel progrès c'est un fait indéniable) pose un des plus gros problèmes d'hygiène, et oui il faut soulever les couvercles crasseux et infestées de microbes à la main puis pour certain partir travailler les mains dégoûtantes (j'ai pratiqué assez longtemps), il n'est pas évident en logeant au 8ème étage de remonter puis de redescendre (après lavage des mains) pour aller travailler, faire des courses, porter les enfants...etc.... Pourquoi l'ouverture de ces couvercles ne ce fait pas ou pied ? ce qui serait certainement moins propagateur de maladie.
Amicalement.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Cartiaux Bernard

Rosendaël

15/04/2018


Bonjour,
La section 9 du véloroute est en cours d'aménagement et permettra de rejoindre Bray-Dunes où, je ne pense pas que l'implantation d'une station dk'vélo soit prévu pour l'instant.A mon avis elle aurait toute sa raison d'être.Déposer son vélo de location puis, l'esprit libre, partir se balader sur la plage, dans les dunes est un véritable confort.Pour ma part je parcours régulièrement la dune Dewulf où je pratique la photographie de nature et je me rends pour cela à Leffrinckoucke à vélo lequel je laisse à la station située près de l'ancienne gare puis ensuite à pied je gagne l'entrée du site de la dune Dewulf au niveau du petit bois.Ce serait formidable de pouvoir rejoindre Bray-Dunes par le même moyen de locomotion et d'étendre ainsi son champs de découverte et d'aventure.Merci de prendre mon avis en considération.

bernard cartiaux

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Gaëtan Lacassaigne

Coudekerque-Branche

06/04/2018

Le bus va devenir gratuit et c'est une bonne chose même si je préfère dire à accès libre plutôt que gratuit. Cela n'est pas suffisant pour que nous puissions les emprunter à chaque déplacement. Il est nécessaire de voir avec la population par quartier où sont situés les arrêts, la facilité et les temps mis pour se rendre d'un quartier à un autre.
La ville de Coudekerque Branche est traversée par une voie ferrée qui traverse d'autres villes, ne peut-t-elle être utilisée pour un transport collectif ?
Faire respecter le code de la route par les cyclistes qui roulent en dehors des pistes cyclables sur la digue, sur les trottoirs en ville, qui ne respectent pas le passage des piétons dans les passages protégés ou se servent de ces passages protégés pour traverser les chaussées sans respecter les piétons qui s'y trouvent, ...
Remplacer les stationnements payants de la ville centre par des zones bleues

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

bouchery jean

59123 bray-dunes

07/03/2018

efforts à faire dans le développement de l'habitat à l'année, touristique: à freiner un peu

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

JAOUEN ANNICK

DUNKERQUE

16/02/2018

J'aimerais voir se développer l'habitat du XXI ème siècle, qui ne doit plus être seulement un logement mais un lieu "vivant", "connecté", "solidaire", "écologique". Les bailleurs sociaux publics doivent davantage s'adapter à l'évolution de notre société et proposer un habitat modulable dès le départ à la construction, (pour qu'il puisse s'adapter à l'avancée en âge de ses occupants et au handicap qu'il soit temporaire ou durable). Un habitat où toutes les générations se croisent, accessible à tous, avec des services de base qui facilitent le quotidien de chacun. Enfin, la généralisation du compostage au sein des habitats collectifs , qui serait réutilisé pour les espaces verts. Pour clore cet avis, aujourd'hui on pense que tout le monde est connecté, c'est faux, beaucoup restent sur le bord du chemin, il me semble donc opportun que les bailleurs proposent systématiquement un accès internet à ses résidents, pour ceux qui le souhaitent.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Amélie

Téteghem

05/02/2018

Une grande question que je me pose : le responsable du tracé des pistes cyclables est il un cycliste ? Visiblement non...Elles sont tellement illogiques et peu pratiques qu'il vaut mieux ne pas les utiliser parfois.
Si on veut que les pratiques de déplacement se modifient, il faut faire une réelle place au cyclisme et piéton. Et donc aux cyclistes de tout le jour pas seulement qui sortent leur velo pour le loisir. Ainsi que pour les très court trajet quotidien des piétons (l'exemple le plus simple est celui du trajet pour amener les enfants à l'école. S'il est peu pratique, dangereux ou très désagréable, personne ne le fera à pieds)
- La largeur des certains trottoirs est à revoir ainsi que ceux qui laissent les poubelles tous les jours dehors. (Impossible pour une poussette ou un fauteuil roulant de passer sans aller sur la route)
- Les contre sens cycliste sont une bonne idée mais dangereux dans les petites rues de Rosendael ou Malo.
- Les sas vélo sont totalement méconnus des automobilistes donc inutiles si pas mieux indiqués.
- Faire un maximum de continuité cyclistes, pas 10 m par ci ou 20 m par là juste pour augmenter le chiffre global.
- Augmenter sensiblement le nombre d'anneaux pour attacher en toute sécurité les vélos, notamment dans les lieux touristiques (il y a en a si peu sur la digue) ainsi que dans les écoles
- Sensibiliser les automobilistes qui stationnent sur les trottoirs et piste cyclables alors qu'il y a de la place prévue pour eux qqes mètres plus loin. C'est une vrai gêne et une mise en danger des autres usagers.
- des zones 30 autour de toutes les sorties d'établissements recevant des enfants et adolescents

J'ai déjà posté sur l'accessibilité pour les personnes porteuses de handicap dans le thème adéquat

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Marie Agnès Janssen

59123 - BRAY DUNES

02/02/2018

réflexion personnelle à propos les logements sociaux à Bray Dunes
La banlieue est de Dunkerque ne peut créer des emplois en nombre,je pense que le pole industriel est situé à l'ouest
Une de vos preoccupations est le déplacement urbain et la pollution.Pourquoi faire venir des habitants à Bray Dunes banlieue est, alors que le travail se trouve à L'ouest.Je pens que la répartition globale est mieux adaptée que la répartition par village

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

MAREELS Gérard

BRAY-DUNES

01/02/2018

Les communes à l'est de Dunkerque,(Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes) subissent par beau temps une submersion qui n'a rien d'aquatique mais bien automobile.
Rien de plus normal de vouloir bénéficier de nos plages pour les populations des grandes agglomérations Lille, Roubaix, Tourcoing.
Malheureusement, aucune structure d'accueil n'existe pour garer cet afflux de véhicules.
D'autres risques sont envisagés également à l'aube de 2100: les risques inondations et submersions marines, sans être alarmiste, ne pourrait-on étudier un projet pour chaque commune intéressé d'un immeuble parking qui en même temps serait un point haut du littoral comme centre de concentration humanitaire de secours en cas d’inondation ou de submersion marine?

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Xavier

Dunkerque

26/01/2018

Il serait souhaitable d’avoir sur l’agglomération :
- des moyens d’information visibles et fiables sur la pollution de l’air
- des espaces publics agréables et plus verdoyants
- plus d’espaces verts arborés dans les centres-villes
- des toilettes publiques dans les villes
- une attention forte pour les conditions de circulation des piétons
- une adaptation des voiries et trottoirs pour les PMR, les personnes âgées, les familles avec poussettes
- des informations sur la Maladie de Lyme à l’entrée des parcs et espaces boisés

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Xavier

Dunkerque

25/01/2018

Il serait souhaitable d’avoir sur l’agglomération :
- une véritable politique coordonnée de développement vélo (moyen de transport)
- des pistes cyclables sûres et dédiées aux vélos, spatialement cohérentes
- des parkings vélos sécurisés dans toutes les villes moyennes
- cesser la mise en place de nouveaux parkings autos en centres-villes
- développer les véloroutes et voies vertes.
- offrir divers services pour les cyclistes (points de gonflage, maisons du vélo, …)
- plus de policiers municipaux à vélos (et du coup plus sensibles aux infractions des autos)

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

will laurent

dunkerque

19/01/2018

Pour augmenter la part modale des pitoyables 2% du dunkerquois actuelle et améliorer la sante , l'environnement et l'économie
il faut :

* Mettre en place le plan vélo au niveau local.
un vrai réseau de piste si possible séparées de la voie voiture ET du trottoir.
un réseau cyclable sans rupture.
* respecter la loi LAURE ( pas le cas actuellement )
* augmenter les parking sécurisés vélo
* créer des points ac l minimum d'entretien pour vélo ( pompe - qques clés )
* Faire reculer la voiture en ville :

la voiture n'a pas sa place en ville.
bloquer les voies devant école
cesser la politique de mise en avant des parkings de centre ville
rendre la voiture dernière dans la priorité de circulation en facilitant d'abord les piétons et les vélos.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

bar sandrine

petite synthe

16/01/2018

bonjour,
je suis maman de deux ados de 15 et 13 ans ils commencent a sortir les week end et je suis ravi de la gratuité des bus les week end et jours fériés cela leurs permet de se deplacer sans surcout.Je trouve dommage que l'on doit attendre septembre 2018 la gratuité complète des bus alors que durant les vacances scolaire cette gratuité n'existe pas.Les personnes et ados qui veulent sortir sont limités.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

Seb

Dunkerque

12/12/2017

Je souhaite des espaces publics plus agréables, plus d espaces verts, moins de voitures. Il est nécessaire de verdir les pieds d immeuble (frontale), les rues, les façades.

Voir plus Voir moins

Vos nom et prénom

vitse julien

coudekerque branche

28/11/2017

Un partage de la rue plus équitable.
Rééquilibrer la place des différents modes de déplacement, veiller au respect de la réglementation (Loi sur l’air, généralisation des double-sens cyclables...)

Un réseau cyclable continu, cohérent et jalonné.
Veiller et contribuer à la réalisation d’aménagements adaptés aux usagers,lisibles, sûrs et confortables.

La complémentarité vélo-transports en commun.
Rappeler l’importance du vélo et sa pertinence pour le rabattement vers les gares, les arrêts de bus, de métro ou de tram.

Un réseau régional de véloroutes et voies vertes.
Intégrer ce type d’aménagement aux réseaux urbains et insister sur les bénéfices qu’il peut apporter aux déplacements utilitaires en offrant à l’usager une sécurité et un confort accrus.

Une offre de stationnement adaptée.
Informer les acteurs potentiels, partout où c’est possible en région, des dispositifs existants, pour promouvoir des systèmes simples d’utilisation, efficaces et convenablement localisés.

Des services pour les cyclistes.
Contribuer à la mise en place de systèmes de location et d’entretien, de maisons du vélo...

Voir plus Voir moins
Vers le haut